Marcher avec Pauline JARICOT

Eglise Saint Polycarpe

En 1815, la famille d’Antoine Jaricot s’installe, rue du Puits Gaillot, proche de Saint Polycarpe, au pied de la Croix-Rousse. C’est le quartier de l’industrie de la soie, où se côtoient les ouvriers, appelés « canuts », qui vivent dans de modestes conditions et les négociants qui sont de riches commerçants.

Saint Polycarpe devient le berceau de l’œuvre de la Propagation de la Foi

 

 

Aujourd’hui
Dans l’église Saint Polycarpe est conservé le cœur de Pauline Jaricot, transporté avec respect par Monseigneur Foulon en 1889, dans la chapelle vouée à Saint François-Xavier.

 

© Gilles Framinet